Fukushima: 3 ans déjà ou seulement 3 ans ?

jeudi 3 avril 2014

 Des niveaux non conformes ou importants de radioacti­vité continuant à être détectés dans les denrées alimen­taires originaires de la préfecture de Fukushima, il convient de maintenir l’exi­gence actuelle d’échantillonnage et d’analyse, avant l’ex­portation vers l’Union, pour l’ensemble des denrées alimentaires et des aliments pour animaux originaires de ladite préfecture. Toutefois, il y a lieu de continuer à appliquer les dérogations générales aux denrées alimentaires comme c’est le cas pour les boissons alcoolisées. La situation pour d'autres préfectures est par contre nuancée. A notre le fait que depuis lors, tous les échantillons prélevés en Europer espectent les normes.



Imprimer Envoyer cette news à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom : Email :